Nos Tarifs

Choix de l’activité :
Mandataire ou Prestataire


Les tarifs se différencient selon que le service porte sur une activité Mandataire (vous êtes l’employeur de l’intervenant), ou Prestataire (nous sommes l’employeur).

Pour les demandes conséquentes (de 40 heures par mois à un temps complet (174h)), nous conseillons aux familles de choisir l’activité mandataire, celle-ci pouvant être le mode financier le plus avantageux.

Et , pour les gardes de faible volume horaire, (entre 16h et 40h de garde par mois), nous vous proposons l’activité Prestataire.

Nous proposons également une formule mensuelle de 16h pour les gardes d’enfants de moins de 6 ans, en mode Prestataire, pour moins de 50 euros par mois (aide de la CAF comprise). Et grâce au crédit ou à la réduction d’impôt* cette dépense sera réduite à une vingtaine d'euros par mois.

Dans tous les cas, contactez-nous par mail ou par téléphone pour nous faire part de vos besoins, nous vous réaliserons sur demande une estimation* du coût, dans les plus brefs délai, afin de vous proposez l’activité qui sera la plus avantageuse financièrement et la plus adaptée selon votre composition familiale, l’âge de vos enfants, les modes de garde déjà mis en place, vos revenus…

Pour nous permettre de réaliser l'estimation pensez à nous transmettre :
- L'âge de vos enfants
- les jours et horaires de garde
- votre lieu de résidence
- la nécessité d'un véhicule ou non
- le montant de votre dernier revenu fiscal pour l'ensemble du foyer
- précisez également si vous employez une assistante maternelle

* « Le vendeur remet gratuitement un devis personnalisé au consommateur à qui il propose une prestation ou un ensemble de prestations dont le prix total est supérieur ou égal à 100€ TTC ou au consommateur qui lui en fait la demande. » "Mention obligatoire Arrêté du 17 mars 2015"

Nos tarifs


Cliquer sur le lien ci-dessous pour télécharger nos tarifs :


Nos modes de règlements


Nous acceptons les paiements par chèque, par prélèvement bancaire et  par CESU PRE-FINANCES uniquement. Le CESU pré financé vous permet de régler le salaire de votre intervenant ou les frais mensuel à l’association (mandataire et prestataire). Ces carnets peuvent vous être fournis par votre employeur, mutuelle, assurance, caisse de retraite, Conseil Général ou tout autre organisme co-financeur.

Il existe également le CESU bancaire qui ne peut être utilisé que pour rémunérer l'intervenant travaillant à votre domicile (mandataire). Pour obtenir ces CESU, il vous faut remplir une demande d'adhésion auprès du Centre National du Chèque Emploi Service Universel. Vous pouvez établir cette demande d'adhésion, dans l'établissement qui gère habituellement votre compte (caisse d'épargne ou agence bancaire).
Pour plus d'informations : www.cesu.urssaf.fr
 
Nous n’acceptons pas les règlements par espèces ou carte bancaire.

 Accueil


 
 
 

 

Nous recrutons
Vous êtes à la recherche d'un emploi d'auxilliaire parentale ou d'aide à domicile ?

Documentation
Télécharger la documentation de notre association, le dossier d'inscription...

Liens utiles
Une rubrique pour vous guider dans l'approche de l'emploi familial.

Actualités
Retrouvez ici l'ensemble de l'actualité de La Maison des Chaudoudoux
et de l'emploi familial

 
 

*LA REDUCTION OU LE CREDIT D’IMPÔT :

Dans le cadre de la garde  d’enfant à domicile et des travaux ménagers à domicile, vous beneficiez d'une réduction d’impôt ou d'un crédit d’impôt. La réduction et le crédit d'impôts sont égales à 50% des sommes engagées pour la garde d'enfants ou la prestation ménage repassage.

Le crédit est accordé sous certaines conditions d’activité. Si vous ne remplissez pas ces conditions, vous auvez néanmoins droit à la réduction d'impôt. Le plafond du crédit ou de la réduction est fixé à 6000 euros par an par foyer, majoré de 750 euros par enfant dans la limite maximale de 7500 euros.

Le crédit d'impôt présente l'avantage, par rapport à une simple réduction d'impôt, de bénéficier à tous les contribuables, même s'ils ne sont pas imposables ou si le montant de leur impôt est inférieur au crédit d'impôt auquel ils ont droit. En effet, si le crédit d'impôt excède l'impôt dû, l'excédent est restitué au contribuable. Ainsi, par exemple, si un contribuable non imposable engage des dépenses lui ouvrant droit à un crédit d'impôt de 3 000 €, le Trésor public lui restituera cette somme ; s'il est redevable d'un impôt de 1 500 €, il recevra du Trésor Public un chèque de la différence, soit 1 500 €.